Merci !

Votre inscription est prise en compte.

Recherche

Lancement Mission Recherche

20/05/2019 | villani

assemblée nationale

Le 1er février 2019, c’était la célébration du 80ème anniversaire du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), plus grand organisme de recherche du monde. À cette occasion, le Premier Ministre, Édouard Philippe, a annoncé la préparation d’un projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche qui entend renforcer les capacités scientifiques et technologiques de la France. Il s’agit de doter la recherche de moyens supplémentaires et de résolubilité sur le temps long. Sur la scène internationale, notre pays tient déjà une place largement saluée en terme de recherche, mais afin de conserver ce rang et de s’inscrire pleinement dans la compétition internationale, il faudra développer notre recherche scientifique pour une meilleure préparation de notre pays aux défis économiques, sociaux et environnementaux de demain. La France, nous le savons, est capable de formidables prouesses scientifiques, à l’image de Paris et toutes ses universités, mais aussi Paris-Sud, ou encore les grands centres de recherche en régions.

Ce projet prend en compte trois enjeux essentiels pour l’avenir de la recherche française. Pour nos projets, nos programmes et nos laboratoires, il faudra garantir les moyens d’un financement efficace. Moderniser les ressources humaines de la France pour assurer l’attractivité des emplois et des carrières scientifiques, nationales et mondiales, est le second enjeu de ce projet. Enfin, il s’agira de consolider notre recherche partenariale et notre modèle d’innovation, pour que la recherche continue de satisfaire nos curiosités et soifs de découvertes, en se traduisant aussi par des retombées concrètes en matière d’innovation car le renforcement de notre industrie est un enjeu essentiel pour l’avenir de notre recherche.

Mes engagements passés et présents me destinent naturellement à faire partie de ce projet et à ce titre, j’ai été nommé, aux côtés de Sylvie Retailleau, scientifique française et présidente de l’Université Paris-Saclay, et Antoine Petit, chercheur français et président du CNRS, rapporteur du groupe de travail Recherche sur projet, financement compétitif et financement des laboratoires.

Nos concertations seront conduites entre parlementaires et représentants, français et internationaux, du monde scientifique, économique, universitaire et de la recherche, et nos conclusions sont attendues d’ici la fin du premier semestre 2019. Ce sont six mois durant lesquels nous aurons l’occasion de rêver une France de la recherche plus efficace, plus performante, plus rayonnante !